Navigation Menu+

Les litières biodégradables

Les enfants aiment tant avoir des animaux domestiques à la maison, mais la corvée de nettoyer revient à maman. Ce n’est pas une situation très amusante, suite aux gênes que cela cause. La solution d’une litière biodégradable devient alors indispensable à prendre.

Les litières biodégradables : présentation

litieres-biodegradables.jpg

Tout d’abord, qui dit biodégradable dit peut se décomposer naturellement sous l’effet des micro-organismes, et se transformer en éléments divers, comme de l’eau, du CO2 ou autre. Une litière biodégradable serait donc un matériau dans lequel l’animal peut faire ses besoins, mais à la différence de la litière ordinaire, celle-ci peut se caractériser par la matière de fabrication, la résistance, l’étanchéité, rendant plus service à l’environnement.
Traditionnellement, une litière biodégradable est constituée de paille, de sable. Actuellement, diverses matières servent à sa construction, notamment le bois, le chanvre, les granulés, le lin, le coton, le maïs, le papier recyclé, les feuilles mortes et de la terre, ou encore le plastique.

Avantages d’une litière biodégradable

litiere.jpg

Du fait de sa biodégradabilité, une litière biodégradable est nettement plus propre par rapport à l’autre traditionnelle. Elle est pratique, de temps en temps, il suffit d’enlever les boules agglomérées avec une pelle et de les jeter aux toilettes. Cela fait moins de déchets car le reste sera décomposé.
Du fait d’utiliser de la matière naturelle, soit végétale, la litière biodégradable absorbe souvent parfaitement les odeurs, et elle est peu poussiéreuse, ce qui économisera du temps aux propriétaires de l’animal, en ce qui concerne le lavage. Lorsque la matière n’émet pas de poussière, cela évite à l’animal d’avoir des maladies respiratoires.
D’autre part, toutes les litières biodégradables sont recyclables. Cette qualité associe les intérêts sanitaires aux effets environnementaux. En fait, le but est de ne pas surcharger l’environnement avec les déchets, et donc d’éliminer ceux-ci au maximum.